A travers ce dossier thématique, nous souhaitons vous permettre de mieux appréhender l’environnement de la fabrication additive
Nous allons tout d’abord définir ce qu’est la fabrication additive : définition de la fabrication additive

Puis nous expliquerons pourquoi beaucoup d’industriels considère ma fabrication additive comme une révolution industrielle.
En effet la fabrication additive industrielle , appelée aussi impression 3d professionnelle se développe énormément et tous les secteurs sont impactés.

Les avantages de la fabrication additive sont très nombreux, comme les utilisations  possibles

  • fabrication additive grande série
  • fabrication additive grande précision
  • fabrication petite série
  • prototypage rapide

Les technologies de fabrication additive ne cessent d’évoluer, on vous aidera à y voir plus clair.
En voici quelques-unes :

  • dépôt de fil fdm
  • direct metal deposition dmd
  • frittage sélectif par laser sls
  • fusion métal directe par laser dmls
  • fusion par faisceau d électrons ebm
  • fusion sélective par laser slm
  • fusion sur lit de poudre
  • stéréolithographie sla
  • polyjet
  • multi jet fusion hp

En vue d’obtenir des pièces de séries finales possédant les propriétés attendues, il faut trouver et adapter les matériaux aux différents procédés.
Les matériaux utilisés dans la fabrication additive sont les métaux, céramiques, bétons, polymères…
Les plus communs sont les matériaux métalliques pour la fabrication additive métal et les matériaux plastiques pour la fabrication additive plastique
Dans le domaine des matériaux polymères pour la fabrication additive, les technologies de fabrication peuvent amener une véritable révolution.
Voici quelques matériaux (liste non exhaustive)

Concernant les matières plastiques, il en existe 2 catégories.
Les thermoplastiques utilisés par la fabrication additive thermoplastique, (technologies FDM et SLS) qui possèdent la caractéristique de pouvoir être refondus.
Et les matières plastiques photosensibles, des matériaux polymères liquides ou malléables à des températures basses mais qui ne peuvent être fondus qu’une seule fois. (technologie SLA)
Exemple d’applications par secteur industriel :

Enfin, il faudra pas oublier les logiciels de fabrication additive car ceux-ci sont indispensables.
Tout d’abord pour générer des fichiers 3D, puis pour piloter l’imprimante 3d professionnelle , pendant la phase de fabrication de la pièce.