Réalisez vos prototypes et vos modèles en 3D

Des avantages importants

La création de prototypes est une phase essentielle de la conception d’un produit. De nombreuses itérations sont parfois nécessaires pour aboutir au produit final et la sous-traitance implique des délais plus long et des coupures dans la phases de création et de développement. La fabrication additive permet d’internaliser ces étapes de prototypage permettant des gains de temps précieux et un time-to-market réduit. 

En internalisant sa production de prototypes, les utilisateurs vont pouvoir avancer plus vite sur leurs projets, multiplier les itérations et ainsi doper leur créativité. Les gains de coût sont également importants en comparaison à la sous-traitance.

En fabrication additive

La fabrication additive ou impression 3D est la solution la plus populaire aujourd’hui pour réaliser des prototypes. Large choix de matériaux, des technologies pour tous les budgets et toutes les applications, la fabrication additive propose des solutions pour la production de pièces en thermoplastique, thermoset ou encore en métal.

Parmi ces solutions, HP propose sa gamme Engineering avec les JF340 / JF540 / JF580 pour produire des pièces en thermoplastiques et en couleur. Avec des formules où l’utilisateur paie à l’usage, intégrer la fabrication additive n’a jamais été aussi simple. Les pièces issues des imprimantes 3D HP sont donc fonctionnelles, avec des très bonnes propriétés mécaniques et un très belle aspect de surface. La matière utilisée est le PA12, mais il existe d’autres matériaux sur les autres modèles de la gamme HP.

Le prototypage de pièces en métal est lui aussi accessible au plus grand nombre. Longtemps difficile à intégrer notamment en raison des coûts et de technologies complexes à mettre en oeuvre, la fabrication additive métal est maintenant disponible pour tous avec la solution Studio System de Desktop Metal. Cette ensemble, facile à mettre en oeuvre, sans contrainte d’installation, utilisable par tous et économique est une véritable avancée dans l’intégration de la fabrication additive métal en entreprise. Elle permet de réaliser des pièces dans de nombreux métaux, pour des applications encore plus poussées (contraintes thermiques, chimiques ou mécaniques par exemple).

Si l’on souhaite des pièces avec un très haut niveau de détail, de la finesse dans la production et des aspects plus lisses, les imprimantes 3D à technologie DLP sont les plus adaptées. Asiga et EnvisionTEC proposent des imprimantes 3D avec des résolutions extrêmes et des grands plateaux. L’intérêt de ces solutions réside dans le large choix de matériaux disponibles.

En fabrication soustractive

L’usinage ou fabrication soustractive est utilisée dans l’industrie depuis de nombreuses années pour la réalisation de prototypes entres autres. Avec les fraiseuses DG Shape (Roland DG), l’usinage devient accessible à tous. La prise en main est simple et la fraiseuse peut être mise en oeuvre après une simple formation. Les fraiseuses DG Shape permettent de produire des pièces dans de nombreux matériaux tendre et surtout d’utiliser le matériaux adéquat pour le projet, notamment dans des domaines contrôlés comme l’alimentaire par exemple. Il est possible d’usiner du bois, des plastiques ou encore du LAB sur les fraiseuses DG Shape.