L’impression 3D, 3ème révolution industrielle

Une technologie considérée comme plus révolutionnaire qu’Internet, une explosion des ventes d’imprimante 3D de 75 % en 2014, l’impression 3D connaît une croissance formidable.
Mais d’où vient cette nouvelle technologie ?
En quoi l’impression 3D impacte les modes traditionnels de fabrication, aujourd’hui et pour demain ?

Un procédé de fabrication par ajout de matière

Jusqu’à pas très longtemps, les grandes techniques ou modes de fabrication étaient au nombre de 3 :

  • Soustraction de matière (la sculpture, la découpe, pressage, forage..).
  • Assemblage de matières (via tissage, collage ….)
  • Déformation de la matière (le moulage, le pliage…)

L’impression 3D, elle, consiste à ajouter de la matière ce qui est totalement différent puisque la pièce est fabriquer couche par couche.

Il existe plusieurs procédés d’impression 3D mais ils ont tous un point commun, celui de créer un objet couche par couche.
Cette technologie est aussi appelé fabrication additive car elle fonctionne par ajout de matière, l’objet prend forme au fur et à mesure de la solidification des couches.
L’impression 3D est réalisée grâce à l’imprimante 3D, cette machine qui peut être de taille et d’aspect très divers, est toujours associée à plusieurs logiciels informatiques.
Ces logiciels informatiques de conception 3D sont très importants dans le processus puisqu’ils permettent de générer le fichier 3D de l’ objet à fabriquer, puis de contrôler l’imprimante pendant toute la phase d’impression.

Une imprimante 3D est donc une machine capable de fabriquer un objet physique à partir d’un modèle 3D.

impression 3D

Exemple d’imprimante 3D, impression d’une voiture